type cover remarkable dans un café

Le clavier Type Folio transforme sa tablette en papier électronique reMarkable 2 en dactylo minimaliste pour travailler concentré. On pourra combiner ses notes tapées à des annotations manuscrites. Une combinaison presque parfaite…

Configuration du clavier Type Folio

Utiliser le clavier est on ne peut plus simple, il fonctionne comme le Type Cover d’Apple. On dépose sa tablette reMarkable 2 dans le Type Folio, et ça fonctionne immédiatement (du moment que notre tablette est à jour). La connexion se fait avec un petit connecteur. On pourra taper immédiatement en ouvrant une page de note. Le flottement pour voir apparaître les caractères à l’écran est presque imperceptible, même si on tape rapidement. Pour du papier électronique, c’est impressionnant.

Le Type Folio sert de support pour sa reMarkable 2. Il s’ajuste en 3 positions – une pour la lecture (à plat), une autre pour l’écriture, et une autre pour faciliter l’écriture avec le stylet. La tablette ne pourra être utilisée qu’en format horizontal – pas moyen de la pivoter à la verticale.

La recharge est possible quand la tablette est dans le Type Folio.

Choix limité de langues régionales

Les tablettes reMarkable ont une interface en français, et le clavier Type Folio est offert en plusieurs configurations physiques (Français, anglais, espagnol…). Mais au niveau logiciel, il ne reconnaît qu’un nombre limité de configurations régionales de touches. Il y a Français – France, mais pas de variantes comme Français – Canada ou Canada-Français multilingue. Au Canada, il faudra se contenter du clavier Anglais – US – et taper é, è et à et ù en utilisant une touche dédiée plutôt que les frappes habituelles (je cherche toujours comment taper ç). Grosse déception, pour moi qui tape principalement en français sans regarder les touches. Passer au clavier azerty français demanderait tout un réentraînement !

Je vais surveiller du côté des nombreux bidouilleurs qui proposent des options jailbreak pour bonifier la tablette…

Édition et exportation du texte

exemple type cover remarkable 2
Taper du texte directement dans sa tablette reMarkable 2 avec l’étui Type Folio

Les quelques options de mise en page se révèlent en maintenant la touche CTRL pendant trois secondes. Il n’y en a pas beaucoup ! On pourra marquer un bout de texte comme titre (CTRL 1), sous-titre (CTRL 2), corps de texte (CTRL 3) ou en liste avec une puce (CTRL 4). Je comprends et j’apprécie l’approche minimaliste de la compagnie, mais j’aimerais beaucoup avoir accès à un éditeur de texte plus substantiel. Pouvoir utiliser le format Markdown serait bien utile, par exemple.

Autre lacune : le texte tapé ne peut qu’être exporté que dans un courriel. La possibilité de les sauvegarder directement en mode .txt ou Word aurait évité d’avoir à copier-coller le contenu du courriel dans un traitement de texte pour le finaliser !

Pas de protection pour son stylet ?

remarkable type folio stylet stylus
L’étui Type Folio fermé

Le Type Folio se replie pour protéger l’écran de sa tablette. Ouvrir l’étui ne réveille pas la tablette, ce qui aurait été chouette (c’est très utile avec les liseuses).

Pour le transport, le stylet Marker Plus (179 CAD) pourra se coller sur le côté aimanté de la tablette. Mais il se détachera facilement en cas de choc ou de frottement. J’aurais aimé un rabat ou une pochette pour le sécuriser. (On trouve plusieurs étuis protecteurs avec un logement pour stylet sur Amazon.)

Combien coûte le Type Folio reMarkable au Canada ?

remarkable 2 type folio
Le Type Folio de la remarkable 2, avec le stylus

Le Type Folio, offert en noir ou en brun, coûte 224 CAD. En attendant une mise à jour qui ajoutera les configurations logicielles canadiennes, l’option n’est intéressante que si l’on tape principalement en anglais, ou si on est à l’aise avec la configuration de clavier Français Azerty. J’espère qu’une mise à jour arrivera vite ! L’ajout d’un éditeur de texte minimaliste intégré à OneDrive ou Google Drive rendrait aussi le clavier beaucoup plus utile. (En attendant, on pourra toujours utiliser une tablette eink Android comme ordinateur minimaliste pour le travail concentré…)

Je souhaite aussi qu’un jour qu’un adaptateur permette de brancher le clavier de son choix dans sa reMarkable 2 (elle n’est pas Bluetooth).

À noter: même sans clavier, on pourra toujours taper du texte dans ses notes manuscrites avec l’application reMarkable pour les ordinateurs de bureau.

P.

By Pascal Forget

Formateur. Animateur. Chroniqueur et journaliste en technologie et en science.